Menu

Personnel >>

M. André Donneur
Le Professeur André Donneur est le directeur du GREPEC. Il a donné des cours et des conférences à des dizaines d’universités en  France, en Suisse, aux Etats-Unis et au Canada, ainsi qu’à Beijing, à Moscou et à Caracas. Il a été en outre président du Conseil canadien de recherche en sciences sociales (1976-1977) et de la Société canadienne de science politique (1970-1972), membre du Conseil d’administration de l’ACFAS (1968-1970), membre du Conseil d’administration de l'Institut canadien pour la paix et la sécurité internationale et  membre de l’Exécutif de l’Association internationale de science politique (1985-1991) membre du comité de rédaction d’Études internationales (1970-1974 et 1979-1983) et  du Comité consultatif de la Revue internationale de science politique (1986-1992). Il a écrit des dizaines de livres et d’articles sur la politique étrangère canadienne.

André Donneur a été également un praticien de la politique étrangère canadienne : membre invité du Groupe d’analyse des politiques (planification des politiques) du ministère des Affaires extérieures (1972-1973), conseiller spécial dans la Délégation canadienne à la 38e (automne 1983) et à la 44e (automne 1989) session de l’Assemblée générale des Nations Unies, membre de la Délégation canadienne à la Conférence du désarmement à Genève (mars 1984) et participant invité à la Conférence sur l’interdiction des mines anti-personnel à Ottawa (décembre 1997).

Haut de page

M. Albert Legault

Professeur à l’UQAM depuis le premier janvier 2002, après une longue carrière à l’Université Laval, Albert Legault détient une Chaire de recherche du Canada en relations internationales. Il est un spécialiste réputé des questions de paix et de sécurité internationales et il a écrit plusieurs livres. Ses conseils ont été sollicités par le gouvernement canadien et par d’autres pays de l’OTAN. Membre de l’Ordre du Canada depuis 2000, il a reçu la médaille Innis-Gérin de la Société Royale du Canada en 1995, qui souligne l’importance de son œuvre.

Haut de page

M. Stéphane Roussel
Stéphane Roussel est professeur adjoint au Département de science politique de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en politiques étrangère et de défense canadiennes. De 2000 à 2002, il était professeur au Collège Glendon (York University), où il enseignait en relations internationales et en études de sécurité. Il a également été professeur invité au Département de science politique de l'Université de Montréal. Il est diplômé en science politique de l'UQAM (B.A. et M.A., 1983-1990) et de l'Université de Montréal (Ph.D., 1999).
Ses travaux portent principalement sur la politique de sécurité canadienne, notamment en ce qui a trait aux relations avec les États-Unis et les États européens. Il a aussi acquis une expertise en histoire militaire et en théories des relations internationales.  Il mène également deux programmes de recherche, l'un portant sur la "culture stratégique au Canada", l'autre sur les relations canado-américaines en matière de sécurité et sur le concept de " périmètre de sécurité nord-américain ".

Haut de page

M. Valentin Codrin Chirica

Valentin Codrin Chirica est l’assistant à la recherche coordinateur du GREPEC. Il est étudiant au doctorat en science politique à l’UQAM. Ses recherches portent sur les implications des attentats du 11 septembre sur la marge de manœuvre de la politique étrangère canadienne, notamment sur les aspects législatifs et de sécurité non-militaire. Il détient une maîtrise en science politique de l’UQAM est une autre, en histoire des relations internationales de l’Université de Iasi  ( Roumanie), ainsi qu’un B. A. en histoire à la même université. Dès 1996, il est professeur adjoint à l’Université de Iasi, Roumanie. Il a publié des livres et des articles sur l’histoire moderne universelle, sur les études post-soviétiques et sur la politique étrangère canadienne dans le contexte de l’après 11 septembre 2001.

Haut de page

M. Jean-François Rancourt

Jean-François Rancourt poursuit ses études au Baccalauréat en relations internationales à l'UQAM, en plus d'être agent de recherche pour la Chaire de recherche du Canada en politiques étrangère et de défense canadiennes. Il s'intéresse à la politique étrangère et de défense du Canada, mais aussi aux questions de sécurité internationale, au 'renseignement,' au rôle des Nations Unies ainsi qu'au maintien de la paix. Il participe présentement à des projets de recherche sur les relations canado-américaines et sur le rôle du secteur privé dans le développement du Homeland Security Department.

Haut de page

Mme Julie Auger
Julie Auger est étudiante de troisième année au baccalauréat de science politique et participe aux travaux de la Chaire concernant les relations canado-américaines en matière de sécurité. Après avoir débuté comme agente de recherche à l’École nationale d’administration publique, elle oriente son projet d’étude vers les grands enjeux de sécurité, particulièrement en ce qui a trait au Canada et à ses relations avec les États-Unis et l’Europe. Elle entend d’ailleurs poursuivre sa scolarité de maîtrise et de doctorat dans ce domaine.

Haut de page

Mme Marilou Grégoire-Blais

Marilou Grégoire-Blais est assistante de recherche pour le GREPEC et chargée de recherche pour la Chaire de recherche du Canada en relations internationales. Elle est présentement en rédaction de mémoire dont le thème principal porte sur les nationalismes et les questions identitaires des Ouïgours, une minorité turcophone musulmane du Xinjiang, région autonome du Nord-Ouest de la Chine. Elle détient un Baccalauréat en relations internationales de l'UQAM. Elle s’intéresse à différents thèmes, dont la politisation de la religion, les minorités, les conflits intra-étatiques, les questions sécuritaires posées par le terrorisme après le 11 septembre 2001 et la politique étrangère du Canada.

Haut de page

Envoyez un courrier électronique à Chirica.Valentin_Codrin@courrier.uqam.ca pour toute question ou pour toute remarque concernant ce site Web.
Copyright © 2004-2005 Groupe de recherche sur la politique étrangère canadienne
Dernière modification : 17 janvier 2005